Les comités et groupes de travail

Au sein de l’association, des comités sont mis en place pour travailler sur divers aspects de la diffusion de l’EM et de la vie de l’association. Tous les adhérents peuvent participer à ces comités, qui se réunissent plusieurs fois dans l’année, généralement par télé ou visio-conférence.

Vous retrouvez ici la composition de ces comités, ainsi que les projets sur lesquels ils travaillent. 

Comité Formation

Référent : Glori Cavalli Euvrard
Membres : Mathilde Renaud, Magali Moulun-Isun, Jean-Paul Huisman, Florence Da Silva, Anne Farrands, Glori Cavalli Euvrard, Angéline Nouvellon, Camille Pourcel, Maud Courbon, Thierry Boissin

Faire évoluer l’offre de formation, définir le parcours du formateur, favoriser les échanges entre  formateurs, suivre la mise en place des nouvelles offres de formation

 

Comité Supervision

Référent : Vacant
Membres : Anne Farrands, Ghislaine Hochberg, Anik Lamborelle, Maryse Pedoussaut, Mathilde Renaud, Myriam De Lorimier, Pascaline Brion, Bérengère Duhoux, Jean-Yves Herfroy

Il est démontré que la supervision est essentielle pour bien intégrer les concepts et la pratique de l’EM.

Proposer une méthodologie
Homogénéiser les pratiques entre superviseurs

Comité Recherche (actuellement inactif)

Référent : Vacant
Membres : Jacques Dumont, Ghislaine Hochberg, Karine Gaudreault

Ce comité vise à promouvoir la recherche francophone sur l’EM et à développer des recherches spécifiques aux besoins de l’association. Il s’intéresse et participe à la diffusion des résultats des différentes recherches et soutient les projets de recherche (révision des protocoles, aide logistique : négociations de formations et de codage à tarifs préférentiels pour la recherche, interprétation des données et révision des articles). Il peut accompagner les porteurs de projets et les personnes intéressées par la recherche en EM.

Comité Ethique et Vie Associative (actuellement inactif)

Référent : Vacant

Ce comité s’intéresse aux question relatives à l’adhésion à l’association, à la diffusion des informations internes.

Pour le moment, ce comité est en cours de restructuration.

Les groupes de travail en parallèle

Groupe intervision :

Obtenir du feedback direct
Offrir la possibilité de pratiquer l’intervision à tous les membres de l’Afdem
Développer de nouvelles formules d’intervision pour en faciliter et en enrichir la pratique

Membres : Bérègère Duhoux, Cathy Surrans, Laura Glasser, Jean-Paul Huisman , Jean-Yves Herfroy, Stéphanie Gantzer, Gaëlle Blervaque

Groupe codage :

Qu’est-ce que le groupe « codage « ?

  • Le groupe codage de l’AFDEM est une communauté de praticiens, formateurs et superviseurs en Entretien Motivationnel,  adhérant à l’AFDEM, formés au codage en EM, pratiquant ou souhaitant pratiquer le codage. 
  • Le codage est une analyse détaillée d’un entretien qui permet  d’analyser le degré d’adhésion d’un intervenant aux principes et savoir-faire de l’EM. Cela en vue de contribuer à l’amélioration de sa compréhension et de sa pratique de l’EM dans le cadre de sa démarche personnelle de perfectionnement; de contribuer à la recherche relative à l’EM; de faciliter la sélection de candidats dans une formation ou tout autre processus impliquant un certain niveau de compétences en EM. 

Quelles sont les références de travail du groupe ?

  • Le groupe travaille sur la base du manuel de codage de référence international : T.B Moyers, J.K. Manuel, D. Ernst. Motivational Interviewing Treatment Integrity. Coding manual 4.2. Unpublished manual (2014). Version Française : traduction et adaptation par C. Fortini, P. Berthiaume, J. Gaume.

Comment fonctionne-t-il ?

  • Il est composé d’une douzaine de personnes francophones. Tout adhérent de l’AFDEM formé au codage peut demander à l’intégrer. Si le groupe devient trop grand, alors il sera divisé en sous-groupes pour continuer à assurer une bonne qualité d’échanges.
  • Il se réunit chaque mois de septembre à juin pour une durée de 1h00.
  • En amont de chaque rencontre les participants préparent le travail prévu à l’ordre du jour et complètent les tableaux de suivi qui facilitent la gestion du groupe (partage des tâches, relevé des codages de chacun et du groupe) et la capitalisation de ses travaux (règles de codage spécifiques, comptes rendus).
  • Le principe de base est le suivant : s’accorder sur le codage d’un entretien audio de 20 minutes, avec ou sans verbatim, selon les règles internationales liées au MITI 4.2 .

Quels sont ses objectifs ?

Pour l’AFDEM, en particulier au service de ses prestations de codage, de formation au codage, de formation à l’EM, de participation à des travaux de recherche etc :

  • Travailler à créer un accord inter-juge afin que les codages offerts par l’AFDEM soient les plus justes et objectifs possible et ainsi assurer le plus de cohérence possible entre les codeurs et donc une certaine fiabilité. Les rencontres permettent d’approfondir la compréhension du MITI (et par le fait même de l’EM), de définir avec plus de précision et de s’accorder sur certains critères afin de réduire un maximum d’erreurs et de biais et d’augmenter la crédibilité du travail de codage fourni.
  • Être au service de l’AFDEM lorsque le codage est requis dans la sélection des candidats à une formation organisée par l’Association (ex : formation de formateurs) : force de proposition quant aux process, codages.
  • Réfléchir à la pertinence et aux imprécisions du système de codage, aux adaptations de ses critères à la langue française.
  • Réfléchir à la place du codage dans la pratique de l’EM et dans son enseignement

Pour les participants du groupe :

  • Augmenter leurs compétences en codage et donc approfondir leurs connaissances et compétences en tant que praticiens, formateurs, superviseurs en EM.
  • Trouver de l’entraide dans les situations de codage difficiles.

Membres : Florence Da Silva, Fabienne You, Florence Scherrer, Géraldine Saliez Pierret, Jean-Paul Huisman, Jean-Luc Weiler, Anik Lamborelle, Mathilde Renaud, Myriam De Lorimier , Stéphanie Chantome, Alexis Villaret, Julie Brissette, Aurélie Lacour